à Propos Slow Food Niagara-Ontario

English Blog

La région du Niagara située au sud de l’Ontario se distingue par la richesse et la diversité de ses produits. En effet, de la plaine qui borde les rives du lac Ontario jusqu’au haut de l’escarpement, connu sous le nom de ‘Bench’, un microclimat permet la culture de fruits tels les cerises, pommes et poires.  Les vergers de pêches et abricots alternent avec les vignobles sur lesquels près de 70 vineries offrent des vins de haute qualité. Quant à la région du lac Érié, on y retrouve la culture du maïs et du soja.  Enfin la péninsule du Niagara regorge de petits producteurs maraichers et d’éleveurs, ce qui fait de la région un paradis du ‘locovore.’

Le convivium de Slow Food Pelham a la chance de profiter de cette abondance de produits locaux de qualité. Le groupe reflète l’image de la diversité du terroir de la région. En effet, près de la moitié du groupe est francophone et les membres, qui partagent tous un intérêt pour la nourriture, sont issus de domaines aussi variés que l’agriculture, les arts, l’éducation et la viticulture.

Depuis le début de sa création en 2007, la principale activité du  convivium Slow Food Pelham consiste à regrouper les membres chez l’un de ceux-ci pour discuter et déguster des plats élaborés autour d’un thème spécifiques. Ainsi chacun apporte un plat en harmonie avec le thème choisi, généralement une région du globe. Ces réunions permettent de découvrir différentes traditions culinaires d’endroits plus ou moins exotiques tels, la Grèce, le Québec, les Pays de l’Est, l’Inde, etc. Des vins locaux sont choisis pour accompagner les mets. Slow Food Pelham organise aussi des évènements spéciaux dans les restaurants locaux qui respectent les valeurs de Slow Food.  Tous les chefs avec qui le convivium a travaillé ont fait preuve d’enthousiasme et de créativité afin de créer des recettes originales et délicieuses à base de produits locaux.

L’évènement clef du convivium reste toutefois le ‘Lamb Roast’ annuel qui a lieu à la vinerie Featherstone. Cette dernière est reconnue pour son engagement envers la protection de la biodiversité et de l’environnement, ainsi que pour la qualité de ses vins. Alors que plusieurs vineries utilisent des canons ou autre sources produisant des bruits pour décourager les oiseaux qui se régalent des raisins avant la récolte, Louise Engel, copropriétaire avec son mari David Johnson, utilise ses faucons pour les  éloigner.  Alors que les autres vineries emploie de la main-d’œuvre pour exposer les raisins aux rayons bénéfiques du soleil, Featherstone utilise des agneaux qui broutent avec appétit les feuilles du bas des vignes et réussissent ainsi un meilleur travail que les mains humaines. À l’époque de la récolte, la chair délicieuse des  agneaux est convoitée par les meilleurs restaurants de la région et de Toronto.

Grace à la générosité de David et Louise, Slow Food Pelham a accès à deux de ces agneaux qui sont alors rôtis sur la braise et servis au repas annuel de Slow Food qui se déroule sur la magnifique terrasse de la vinerie. Quarante convives se partagent alors ces succulents agneaux, cuit lentement à la braise et accompagnés de légumes locaux, salades organiques, fromages de choix, dessert à bases de fruits du Niagara et bien sur des superbes vins de Featherstone, le tout en accord avec l’essence même de Slow Food.

Toutefois les membres du  convivium considèrent  qu’il est aussi important de jouer un rôle dans la société et d’aider la jeunesse en particulier à se familiariser avec les valeurs de Slow Food. Ainsi le groupe travaille avec de jeunes garçons en difficulté afin de les encourager dans la création d’un potager. Les membres apportent soutien et expérience à ces jeunes qui découvrent le plaisir de produire leurs propres légumes. Slow Food Pelham a aussi offert des fonds pour encourager un projet Slow Food à Cuba et ainsi que des livres qui illustrent la philosophie de Slow Food à la bibliothèque locale. Les discussions sur de nouveaux projets aliment les conversations du groupe lors des rencontres.

De plus, Brian Green, un de nos membres, publie un article mensuel en relation avec Slow Food  sous le titre de ‘SnailSpace’ sur le Blog www.pelhamslowfood.blogspot.com . Toutes ces activités, auxquelles s’ajoutent des visites de vineries, de fermes locales et diners spéciaux, démontrent l’enthousiasme de ce petit, mais très actif convivium, qu’est Slow Food Pelham.